Evénements de Beni : silence inquiétant de « Rassemblement » et de son président !

Du 13 au 18 août 2016 : voici cinq jours exactement que l’actualité politique en RDC est focalisée sur les événements de Beni. Les membres de la plateforme «Rassemblement» réagissent les uns  individuellement, les autres collectivement : Moïse Katumbi, Charles Mwando, Franck Diongo, Front citoyen 2016, François Lumumba, Martin Mukonkole et même le nouveau venu Jean-Marc Kabund de l’Udps. Tous se sont prononcés dans le sens qui se devine, celui de condamner avec véhémence le Gouvernement et, tout naturellement, de justifier l’alternance démocratique. Seulement voilà : la «chorale» montée à Bruxelles-Genval chante mal, la voix autorisée étant  inaudible. Or, c’est la voix du président du Comité des Sages,  autoproclamé président tout court sans qu’un seul membre ne risque une objection, au risque d’être «chassé» comme un certain Bruno Mavungu. Que se passe-t-il alors qu’Etienne Tshisekedi est devenu super, ou plutôt hyper-réactif ? Juste deux exemples : le 23 juillet 2016, réagissant à l’annonce par le facilitateur Edem Kodjo de la convocation du comité préparatoire du Dialogue, il a fait publier  spontanément le fameux communiqué de désaveu, même s’il a oublié de le dater. Autre exemple : dès la fin de la rencontre avec le Groupe de soutien en sa résidence le 4 août 2016, il a fait diffuser un communiqué – malheureusement engageant l’Udps – pour en restituer le contexte et le contenu. Aussi, le silence observé sur les événements de Beni ne peut qu’interpeller tout observateur politique intéressé par les faits et gestes du lider maximo. Petite confidence : Bruno Mavungu déclare à qui veut l’entendre qu’il n’était pas pour le schéma «Bruxelles-Genval». Se pourrait-il qu’Etienne Tshiskedi soit en train de l’apprendre à ses dépens : l’OPA (Offre publique d’achat) lancée sur l’Udps par Moïse Katumbi pour le compte plus du G7 que de «Rassemblement» est en train de tuer au propre comme au figuré l’Udps. D’ailleurs, le communiqué du G7 sur les événements se distingue par sa modération des prises de position radicale d’autres partenaires. Entre-temps, nous souffle l’autre, non seulement que la plateforme ne se prononce pas sur la tragédie de Beni, mais en plus  aucune réunion n’est envisagée pour en débattre. A lire dans la prochaine livraison : «Beni ou le raccourci des ’19 décembristes’ !».

Omer Nsongo die Lema

@omernsongo

www.congo30juin.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s