Lobbyiste principale de Moïse Katumbi, Cécile Kyenge trouve en la RDC un «Etat souverain» !

 

  • «Je crois qu’on doit commencer par responsabiliser et accompagner le peuple congolais. On ne peut se substituer au peuple congolais. Le Congo est un Etat souverain. On doit respecter l’accord de Cotonou…», a-t-elle déclaré à Actualite.cd. le 1er octobre 2017

 

 Il se passe quelque chose d’insaisissable dans les institutions européennes pour amener les évêques de la Cenco ainsi que les eurodéputées Cécile Kyenge d’origine congolaise et Marie Arena de nationalité belge à appeler à haute voix les membres de l’Ue à «harmoniser leurs prises de position vis-à-vis du gouvernement congolais en exigeant l’organisation des élections conformément à l’esprit de l’Accord du 31 décembre 2016». Dans son interview à Actualite.cd, Cécile Kyenge a renchéri à ce propos : «C’est pour cela je peux donner raison à la CENCO. Le parlement européen va continuer à vigiler sur cela. On demande encore plus de sanctions. Il faut aller plus loin». Normal : c’est à la suite de son lobbying que l’Union européenne a pris des sanctions contre certains officiels congolais, sanctions dénoncées par l’Union africaine en raison de leurs effets nocifs sur le processus électoral et les conditions sociales de la population…

 

            Entendre aujourd’hui la lobbyiste en chef de Moïse Katumbi exhorter les Congolais au sursaut national et mettre en exergue la souveraineté de la RDCongo relève du miracle ! Surtout quand cette ex-compatriote a fait le choix libre de préférer à la nationalité congolaise la nationalité italienne et, partant, de servir d’abord l’Europe avant l’Afrique.

En Occident, elle mène la fronde anti-Joseph Kabila au motif du droit d’ingérence. Et au nom de ce droit, elle s’est sérieusement investie dans l’organisation de la présidentielle congolaise, et encore en sachant pertinemment bien ce que cela doit avoir comme conséquences sur son Katanga natal.

En effet, qu’elles que soient les raisons du cœur ou du corps, Cécile Kyenge n’aurait jamais dû entreprendre tout lobbying au potentiel déstabilisateur pour le Katanga en particulier, la RDCongo en général. Or, elle l’a fait sciemment via son  lobbying anti-Kabila et pro-Katumbi, fils du même coin.

N’ayons pas peur de le relever : le contrat chinois – dont les Occidentaux n’ont jamais voulu même si, à ce jour, il n’existe sociétés minières occidentales qui puissent égaler dans le domaine sensible de l’environnement, de la technologie et de la protection de l’emploi la Sicomines – y est pour quelque chose sinon pour beaucoup.

On peut alors déduire que Cécile Kyenge l’a entrepris plus pour une affaire de gros sous que d’enjeu démocratique. Connaissant cependant le Congolais lambda malléable et corvéable à merci, elle l’a distrait avec le fameux droit d’ingérence extérieure dans les affaires nationales.

Il aura donc fallu deux années éprouvantes pour le peuple congolais pour que l’eurodéputée en vienne à réaliser la variabilité de la géométrie des intérêts occidentaux et à brandir la souveraineté de la RDCongo.

Elle doit avoir son agenda secret…

En toute logique, dès lors qu’elle a renoncé à la nationalité congolaise (l’article 10 de la Constitution dit de cette nationalité qu’elle est «une et exclusive»), Cécile Kyenge aurait dû contribuer au  débat démocratique autrement qu’elle ne le fait. Après tout, la Diaspora comprend des personnalités politiques belges, françaises, britanniques, helvétiques, scandinaves, canadiennes, américaines, italiennes, portugaises etc. d’origine congolaise. Des personnalités qui agissent sans exposer leurs préférences, de façon à laisser les Congolais résidant au pays, principaux concernés, jouer pleinement leur rôle.

Résultat : s’en étant allée trop loin dans  l’exercice de son droit d’ingérence, l’ex-katangaise  a inspiré à sa collègue Marie Arena l’initiative saugrenue de réclamer le soulèvement populaire. Le site Actualite.cd rapporte dans sa dépêche intitulée «Beaucoup ont comparé Kabila à Merkel, sauf que la constitution allemande autorise Merkel à se représenter» qu’elle est «Très active aux côtés notamment de Cécile Kyenge sur la question congolaise». Elle a ouvertement déclaré : «On a vu des régimes se renverser ici en Europe parce qu’il y a eu lieu des volontés politiques et des luttes qui se sont menées par des syndicats, les églises. Je pense qu’il n’y a pas de fatalité. La seule fatalité, c’est de baisser les bras. Dans l’intérêt des congolais, je pense qu’il faut lutter. C’est souvent facile à dire, mais quand on risque sa vie, c’est beaucoup plus difficile».

Il reste à constater que Bruxelles (ex-métropole du Congo-Belge et siège de la Commission européenne, bras séculier du Parlement européen siégeant à Strasbourg) s’est résolument impliquée dans ce schéma.

Pour ce faire, elle mise sur des personnalités politiques étrangères comme Didier Reynders, Marie Arena et Cécile Kyenge, des personnalités politiques congolaises comme Moïse Katumbi, Félix Antoine Tshilombo, Pierre Lumbi, Dokolo Sindika et autres Martin Fayulu, et même des personnalités religieuses comme certains évêques de la Cenco. Heureusement que parmi ces derniers, il s’en trouve un – probablement effrayé par cette perspective – à avoir eu le courage et l’honnêteté de relever dans une interview à la Rtbf que «…l’accord prévoit effectivement d’organiser des élections en décembre 2017 mais il précise qu’en cas de retard ou de problème, ces élections peuvent être repoussées, à condition qu’il y ait une concertation entre la Ceni, le gouvernement et le Conseil national de suivi de l’accord. Cela signifie donc que le processus est toujours en cours». Il s’agit du père Clément Makiobo.

Pour son lobbying battant maintenant de l’aile, Cécile Kyenge, on peut se le dire, a été d’un apport négatif dans le processus électoral dans son ex-pays d’origine.

Elle doit avoir son agenda secret…

Omer Nsongo die Lema

@omernsongo

www.congo30juin.com

Facebook : Omer Nsongo

PROCHAINEMENT

Processus électoral

Cenco en flagrant délit de double langage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s