AMUSONS-NOUS UN PEU ! «Lucha, Filimbi, le Kivu et l’Afdl…»

Ce mercredi 15 novembre 2017, deux des mouvements dits pro-démocratie les plus en vue, en l’occurrence Lucha et Filimbi, organisent au pays une manifestation visant, soutiennent-ils, à «chasser Kabila du pouvoir», terme employé abondamment ces temps derniers par Félix Antoine Tshilombo.

Ils vont rempiler le 28 novembre prochain, la veille du 5ème sommet «Union africaine-Union européenne» devant se tenir à Abidjan, sommet au cours duquel – c’est prévisible – les deux institutions internationales vont féliciter la Céni de la publication du calendrier électoral le 5 novembre 2017.

D’ici au 31 décembre 2017, d’autres actions de rue sont envisagées avec le concours de Rassop/Limete et ses nouveaux alliés, le Mlc d’Eve Bazaïba, pardon de Jean-Pierre Bemba, et l’Unc de Vital Kamerhe, laisse-t-on entendre, si Joseph Kabila résiste.

L’insolite est dans les coïncidences troublantes. Tenez !

Première coïncidence : Lucha, qui revendique son droit d’aînesse puisque créée en 2011 – n’est réellement active qu’à partir de 2015, c’est-à-dire après le «printemps burkinabé» dont elle a reçu mission de duplication en RDCongo.

Deuxième coïncidence : Lucha bénéficie pour ce faire de l’encadrement des mouvements correspondants ouest-africains, comme «Balai citoyen», managé par l’ambassadeur américain d’alors au Burkina Faso, aujourd’hui nommé au Sénégal, terre de «Y en a marre !», autre mouvement pro-démocratie. Or, cet ambassadeur est d’origine congolaise, natif du Kivu, terre justement de «Lucha» et de «Filimbi». Il s’agit de Tunilabo Mushingi.

Troisième coïncidence : Lucha – à l’instar de Filimbi – se découvre une vocation commune : obtenir la chute du régime actuel venu – via l’Afdl – des collines du Kivu !

C’est à croire que le Kivu se règle des comptes en interne, probablement par procuration.

Pourtant, la sagesse (biblique) dit du royaume divisé contre lui-même qu’il s’effondre, il disparaît. De quoi rappeler le plan  Pentagone «Zaïre No Etat» préconisant le démembrement de certaines provinces à rattacher à l’Ouganda, au Rwanda, au Burundi et à la Tanzanie pour les rendre viables.

Rattrapé moi puisque je peux avoir tort : les «maîtres» ont vraisemblablement décidé de déplacer le pion «Katanga-Kasaï» vers le «Nord Kivu-Sud Kivu».

Dans cette logique, toute manif’ impliquant au pays ou à l’étranger Lucha du Nord Kivu  et Filimbi du Sud Kivu n’a rien, mais alors absolument rien à voir avec la démocratie, les droits de l’homme et, surtout, le processus électoral…

Passez le message à Fred Bauma et à Floribert Anzuluni, trop occupés à l’obligation du résultat qu’ils ont du mal à percevoir les évidences pourtant circonscriptibles !

NDL

@omernsongo

www.congo30juin.com

Facebook : Omer Nsongo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s