EDITORIAL. Toujours l’Udps, et encore l’Udps !

Si on a le courage de se regarder les yeux dans les yeux, on s’en rendra bien compte : l’Udps n’a jamais été le bon pilote de l’Opposition surtout depuis le 24 avril 1990.

Et encore, du vivant d’Etienne Tshisekedi.

A la base : la mauvaise gestion des ambitions.

L’expression, un certain Laurent Monsengwo, alors président du Bureau de la Conférence nationale souveraine, l’avait trouvée belle. Il l’avait d’ailleurs adoptée pour soutenir la fameuse 3ème voie ayant mis fin au schéma de la Cns (1992) et au schéma du Conclave politique de Kinshasa (1993) pour aboutir sur le schéma des Accords du Palais du Peuple (1994), c’est-à-dire la neutralisation des Premiers ministres Udps Etienne Tshisekedi et Faustin Birindwa en faveur de Léon Kengo wa Dondo.

***

En remontant aux Accords du Palais de Marbre I (septembre-octobre 1991) consacrés par la nomination d’Etienne Tshisekedi à la primature, cette question de gestion des ambitions s’était posée avec acuité.

Il s’était constaté que le lider maximo – qui n’avait même pas pris une part active dans les discussions (Pr Félix Vunduawa est là pour le témoigner puisque le sale boulot avait été fait par Marcel Lihau et Frédéric Kibassa pour le compte de l’Udps aux côtés entre autres de Joseph Iléo et même du jeune Nyamwisi Muving) – s’était arrangé pour ne pas prendre dans son équipe gouvernementale des ministrables recommandés par ses pairs du parti.

Il leur avait préféré des invertébrés qualifiés de politiquement vierges, pourtant sans expérience aucune dans la gouvernance ministérielle.

***

On avait espéré, avec la parenthèse Bernardin Mungul Diaka et surtout de Jean de Dieu Ngunz a Karl I Bond, un ressaisissement de la part d’Etienne Tshisekedi, de retour à l’hôtel du Conseil à faveur de la Cns.

Hélas !, chassez le naturel, le naturel revient au galop. Il défia une fois de plus les siens, si bien que certains déçus franchirent le Rubicon (Marcel Lihau et Faustin Birindwa) pendant que d’autres, tout aussi déçus, hésitèrent de le faire et finiront par le faire plus tard (Frédéric Kibassa et Vincent Mbwankiem).

Effectivement, en véritable tête de mule, à sa dernière nomination à la primature sous Mobutu (mars-avril 1997), se considérant comme réhabilité au nom du retour à la légalité de la Cns, Etienne Tshisekedi relança simplement sa vielle équipe de 1991 et de 1992, non sans décréter la dissolution de la Constitution sur base de laquelle il venait pourtant d’être nommé.

On connaît la suite : le maréchal le révoqua.

D’où la déduction établie selon laquelle le lider maximo aimait certes le pouvoir, mais sans vouloir pour autant gouverner. D’où les incidents qu’il multipliait la veille de sa nomination comme Premier ministre, pendant le court instant de la primature et après sa destitution conséquente.

***

L’Udps a donc une histoire connue : de 1990 à 2017, ce parti ne se signale que par des contestations de tout ce qui se fait et par des exclusions et auto-exclusions.

En 27 ans de processus démocratique, on ne lui connaît aucune loi initiée pendant qu’elle se fait championne en Etat de Droit. On ne lui connaît aucune critique sur la gouvernance politique, économique ou sociale pendant qu’elle se proclame championne en bonne gouvernance.

A son apparition en septembre-octobre 2015, le G7 a été considéré comme la nouvelle opposition en gestation. Une âme qui puisse donner à celle-ci une vie, une orientation.

Fait du hasard ou non, on voit comme Bruxelles d’un côté et la Cenco de l’autre s’investissent dans la « katumbisation » de l’Opposition politique.

La nature ne fait jamais cohabiter deux rois sur un même territoire.

Avec le décès d’Etienne Tshisekedi, la page Udps est en train d’être tournée, exactement comme celle du Mpr l’a été au lendemain de la disparition de Mobutu.

Personne de raisonnable ne voit l’Udps faire le poids devant le G7.

L’avenir de l’Opposition se dessine donc sans Limete…

Omer Nsongo die Lema

@omernsongo

E-mail : omernsongo@gmail.com

www.congo30juin.com

Facebook : Omer Nsongo

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s