AMUSONS-NOUS UN PEU ! Tandem «cardinal-Clc» à la recherche des morts !

Premier fait à retenir : le 12 janvier 2018, le tandem (nous) balance «6 Martyrs de la Saint Sylvestre» pendant que la Nonciature apostolique de Kinshasa précise la veille que deux des victimes n’ont aucun lien de cause à effet avec la manifestation proprement dite. D’où la chronique intitulée «Victimes : la Nonciature contredit le tandem ‘cardinal-Clc».

Deuxième fait à retenir : le 31 décembre 2016, dans l’Accord, il est clairement signifié au point V.7. : «Dans le cadre du renforcement de l’unité et de la solidarité nationales, les parties prenantes demandent au Gouvernement de la République d’examiner la possibilité d’octroyer une assistance forfaitaire et égale aux victimes des événements sanglants des 19 et 20 septembre et des 19 et 20 décembre 2016 ainsi qu’aux partis politiques dont les sièges ont été incendiés à ces occasions».

Devinette : à quoi est consacré le chapitre V ? Evidemment à la «Décrispation politique».

Aussi, le tandem préfère parler prisonniers politique et d’opinion, bénéficiaires de la loi d’amnistie, retour d’exilés et de réfugiés politiques, libéralisation des médias, voire rapatriement de la dépouille du lider maximo que victimes de septembre et de décembre 2016.

Pourtant, si réellement il soutient que sa manif du 31 décembre 2017 visait l’application intégrale ou stricte de l’Accord de la Saint Sylvestre, le tandem «cardinal-Clc» devrait commencer par se souvenir des victimes de ces événements-là !

La recherche effrénée des morts à laquelle ce tandem se livre n’est pas sans rappeler, à ceux de ma génération, les premiers morts de la Transition enclenchée le 24 avril 1990.

L’Udps et le Mpr fait-privé s’étaient découvert un bel outil de com’ : exhibition des morts.

Au final, on commença à soupçonner les organisateurs des manifestations publiques de se livrer au commerce macabre de se procurer des cadavres dans des morgues de la capitale.

On a l’impression que certains «stratèges» reprennent à leur compte la pratique.

Faute d’y accéder pour grossir le nombre des victimes, ils deviennent fous furieux…

NDL

@omernsongo

E-mail : omernsongo@gmail.com

www.congo30juin.com

Facebook : Omer Nsongo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s