SPECIAL UDPS. EDITORIAL. Udps ou conglomérat des « Belges » !

Il fut une période où, au pays, presque tous les journaux sortaient avec des avis de recherche.

La particularité de ces annonces était de signaler  la disparition d’un parent à la suite d’une manifestation publique, de préférence celle organisée par l’Udps.

Certains canards ne paraissaient plus que pour ce type d’information. Le tarif de l’avis permettait d’acheter du papier, des calques et des plaques ainsi qu’à financer l’impression.

La personne disparue pouvait être une fille, un garçon, une femme ou un monsieur dont la famille prétendait ne plus avoir de nouvelles depuis sa participation à un meeting, à un sit-in, à une journée ville-morte ou à une marche.

On avait fini par apprendre que ces journaux, une fois envoyés en Europe occidentale et en Amérique du Nord, servaient à l’obtention d’abord du titre de séjour, ensuite du statut d’exilé politique pour la personne recherchée.

En 2.000, à l’occasion de la visite de la présidente d’une ONG hollandaise, on aurait découvert dans son carnet une longue liste des Congolais sélectionnés pour obtenir en Europe ce statut. Tous, mais alors tous, étaient membres de l’Udps. Tous y erraient sans papier.   

C’est à cette occasion-là que sera mis à nu le phénomène «Ngulu».

L’Udps était ainsi le premier et le principal parti «exportateur des combattants»…

***

Ce témoignage a toute sa portée au moment où le débat sur la double nationalité refait surface avec l’affaire «Katumbi». C’est quasiment chaque jour qu’on balance sur les réseaux sociaux la nationalité étrangère de tel acteur politique, voire de tel artiste ou de tel sportif.

Dans la foulée, on apprend que le Dr Tharcisse Loseke, médecin personnel d’Etienne Tshisekedi, serait de nationalité belge de l’intéressé.

Pourtant, c’est le même dont l’honnêteté et le courage avaient été salués à la Conférence nationale souveraine pour avoir refusé d’acter la folie dont le Pouvoir Mobutu accusait le leader maximo.

D’où le devoir de consulter ma documentation. Et voilà ce qui ressort du document authentique intitulé : «DECISION N°006/UDPS/PP/16 DU 14 OCTOBRE 2016 PORTANT NOMINATION DES MEMBRES DE LA PRESIDENCE-EXECUTIF NATIONAL DU PARTI».

«Considérant l’impératif de combat, dans l’unité, pour la conquête du pouvoir, par la redynamisation de l’Exécutif National, le réarmement des combattants, la mobilisation des ressources financières et la maîtrise des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication ‘NTIC’»,

«Considérant les dossiers des intéressés ;

«Le Secrétaire Général entendu ;

«Vu l’urgence et la nécessité,

«DECIDE :

«Article 1 : Les Cadres du Parti ci-après sont nommés Secrétaires Généraux Adjoints chargés respectivement de

« 1. Questions Politiques, Juridiques, Diplomatiques et de Communication (PJDC) : – Monsieur Félix TSHILOMBO TSHISEKEDI

« 2. Questions Financières et Logistiques (FL) : – Dr ETENI LONGONDO

« 3. Questions Socio-Culturelle  et Genre (SCG) : – Madame Rose BOYATE MONKEJU

« 4. Questions Stratégiques, des Actions concrètes et des Manifestations Politiques (SAM) – Monsieur Rubens MIKINDO MUHIMA».  Ceci en page 2.

Toujours en page 2, l’article 2 stipule : «Les Cadres du Parti ci-après sont nommés Secrétaires Nationaux, Chefs de Départements». Le premier nom qui apparaît au point 10, page 3, et cela pour le poste de «Relations Extérieures (REX)» est : «Dr Tharcisse LOSEKE NEMBALEMBA» !

L’article 6 est ainsi libellé : «Le Secrétaire Général du Parti et le Directeur de Cabinet du Président du Parti, chacun en ce qui le concerne, sont chargés de l’exécution de la présente Décision». Et l’article 7 : «Sont abrogées toutes les dispositions antérieures contraires à la présente Décision qui entre en vigueur à la date de sa signature». «Faite à Kinshasa, le 14 octobre 2016». Signature : «Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, PRESIDENT».

***

Qui est-il, le secrétaire général du parti chargé de l’exécution de cette décision ? Bien entendu, «Jean-Marc KABUND a KABUND», nommé à ce poste lui-même par «DECISION N°003/UDPS/PP/16 DU 08 AOUT 2016» signée «Etienne TSHISEKEDI WA MULAMBA, PRESIDENT».

Et qui le belge Tharcisse Loseke a-t-il remplacé au Secrétariat national aux relations extérieures ?

Tenez bien : Félix Tshilombo Tshilombo appelé aussi Félix Antoine Tshisekedi.

Conséquence : l’Udps – qui désigne des «Belges» au sein du parti – s’empresse de les présenter en non-congolais dès qu’il s’agit d’exercer des fonctions d’Etat en RDCongo.

C’est arrivé avec Samy Badibanga, ça arrive avec Tharcisse Loseke.

Preuve, si besoin est, qu’on n’en a pas encore fini dans le «conglomérat des «Belges» qu’est l’Udps, prête, après son congrès extraordinaire, de désigner ses candidats à tous les niveaux des élections restants !

Omer Nsongo die Lema

@omernsongo

E-mail : omernsongo@gmail.com

www.congo30juin.com

Facebook : Omer Nsongo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s