TEMOIGNAGE. Selon une prophétie, Kabila jusqu’en 2027 !

Donnons-lui des initiales AS. Il s’y reconnaîtra. Après tout, il a fait le choix libre de réserver son témoignage ce lundi 30 avril 2018 à www.congo30juin.com.

Depuis 2001, AS se singularise par la réalisation des rêves et des songes qu’il reçoit soit en solo, soit en partage avec certains ministres de Dieu. Et tous, relève-t-il au cours d’un échange téléphonique, finissent par se réaliser.

En janvier 2001, révèle-t-il, un de ses collègues de bureau lui rapporte le songe annonçant la mort imminente de Mzee Laurent-Désiré Kabila, mais aussi sa résurrection avec, cependant, la tête seulement pendant que le reste du corps est différent. Ce corps paraît plus athlétique, plus vigoureux.

C’est à l’investiture de Joseph Kabila le 26 janvier qu’il trouve l’explication à cette résurrection «composite». Et quand l’événement se produit, AS reçoit en rêve le message selon lequel le nouveau Président de la République fera à la tête du pays plus de temps que son père, mais les horizons se situent vers 2027 ! Ces horizons, bien des ministres de Dieu ayant le don de prophétie sont en train de les confirmer.

Comment cela va-t-il toutefois se produire ? Ils renvoient la réponse à janvier 2001. Joseph Kabila n’était nullement attendu à l’accession à la magistrature suprême ni en interne, ni en externe. D’ailleurs, en interne, il revenait à Madame Philomène Omatuku, présidente a.i. de l’Assemblée Constituante et Législative-Parlement de Transition (ACL-PT), d’être investie au poste de Président de la République. En plus, aussi bien aux niveaux de l’armée, du gouvernement central que de la famille biologique, le futur Raïs n’était pas à proprement parler l’homme de la situation.

A l’étranger, particulièrement dans les sphères des décideurs de la marche du monde, aucune officine en Amérique et en Europe constituant le bloc Occident ne l’avait en écran.

Pourtant, le curseur du Maître des Cieux et de la Terre s’était fixé sur lui.

AS rappelle qu’en 2011, précisément le 11 octobre, c’est-à-dire avant même la campagne électorale combinant la présidentielle et les législatives, il avait prophétisé sur un député national promu à un grand destin dans l’Assemblée nationale dont l’installation devait avoir lieu en 2012. La prophétie s’est accomplie.

En 2015, il sera approché par un prophète originaire du Katanga qui lui dira avoir vu Joseph Kabila terminer l’année 2016 à son poste.

La suite ? «Il est encore-là, on ne sait pas comment cela se passer, mais il est là pour dix ans encore», laisse entendre AS en exhortant les successeurs potentiels à prendre leur mal en patience.

Comme pour dire du mandat que Dieu octroie n’est pas celui de l’homme. Dès lors que Joseph Kabila est arrivé au pouvoir selon la volonté de l’Eternel, seul l’Eternel en connaît le terme.

Selon AS, cette prophétie va choquer plus d’un. Mais, il est convaincu de sa concrétisation. «Je confirme la parole de mon serviteur, Et j’accomplis ce que prédisent mes envoyés», soutient-il en se référant à  Esaïe 44 : 26. Il renchérit même en citant Nombres 23 :19 selon lequel «Dieu n’est point un homme pour mentir, Ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas ? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t-il pas ?».

 

www.congo30juin.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s