EDITORIAL. Après «TSK», voici «PSK» (Présidentielle Sans Kabila)

Vraisemblablement, l’idée a été refilée à Félix Antoine Tshisekedi par Adolphe Muzito lors de leur dernière rencontre à Bruxelles le 2 juin 2018, exactement comme le G7 avait refilé à Etienne Tshisekedi l’idée farfelue du «régime spécial», récupérée par Fatshi sous le schéma «Transition Sans Kabila».

Maintenant que Pierre Lumbi reconnaît en Joseph Kabila le garant de l’ordre public (lire Manchette), il n’y a plus de doute : la tactique d’encerclement prônée lors de la campagne électorale de 2011 par Vital Kamerhe vise désormais Félix Antoine Tshilombo (appelé aussi Tshisekedi) après le père, Etienne Tshisekedi.

***

Qu’ont-t-ils de commun, Adolphe, Pierre et Vital ?

Adolphe Muzito fut ministre du Budget et Premier ministre sous la première mandature de Joseph Kabila (2006-2011). Député Palu allié de la Mp entre 2011 et 2016, bénéficiaire du «glissement» prévu à l’alinéa 2 de l’article 103 de la Constitution selon lequel «Le mandat de député national commence à la validation des pouvoirs par l’Assemblée nationale et expire à l’installation de la nouvelle Assemblée», il est devenu très critique envers le Pouvoir, surtout la Majorité présidentielle.

Pierre Lumbi fut ministre des Infrastructures, Travaux publics et Reconstruction (Itpr) sous la première mandature de Joseph Kabila, avant d’accéder au poste stratégique de «Conseiller spécial du Chef de l’Etat en matière de sécurité». Le contrat chinois avait été négocié sous son autorité. En septembre 2015, en tant que Msr, il a basculé dans l’Opposition en compagnie de ses alliés Mp Charles Mwando Simba (Unadef), Gabriel Kyungu (Unafec), Christophe Lutundula (Msdd), José Endundo (Pdc), Olivier Kamitatu (Arc) et Ado Banza (Aco), rejoints peu après par Moïse Katumbi (Pprd).

Naturellement, le G7, créé pour la circonstance, est devenu très critique envers le Pouvoir, principalement la Mp, surtout le Président Joseph Kabila.

Vital Kamerhe fut secrétaire général du Pprd avant de devenir speaker de l’Assemblée nationale sous la première législature post-électorale. Depuis 2009 informellement, mais 2011 formellement, il a rejoint l’Opposition radicale qui continue jusqu’à ce jour de douter de sa sincérité, malgré son discours tout aussi critique à l’égard particulièrement du Chef de l’Etat.

***

En mutualisant leurs efforts ou leurs forces pour obtenir l’alternance politique à la prochaine présidentielle, ils donnent l’impression de se servir tous de Fatshi comme porte-étendard, à la manière d’Obélix (n’y voyez rien de malintentionné), «personnage de fiction créé par René Goscinny et Albert Uderzo dans la bande dessinée Astérix en 1959», signale Wikipédia qui précise : «Dans cette histoire, il n’a qu’un rôle secondaire puisqu’il n’accompagne pas Astérix délivrer le druide Panoramix emprisonné dans le camp retranché romain de Petibonum. Il est ainsi absent dans toute la seconde moitié de l’histoire et, s’il est bien présent dans la première partie, il n’y joue aucun véritable rôle».

***

Fatshi a donc tout d’un faire-valoir. Quoique fils de son père, il n’en a pas l’aura, et ses «amis ex-amis Mp et Alliés» savent que la chance ne sourit pas deux fois aux juniors. D’ailleurs, dans l’histoire de la RDCongo depuis 1960, il n’y a que Joseph Kabila, fils de Laurent-Désiré Kabila, à avoir accédé à la magistrature suprême. Kasa-Vubu et Mobutu n’ont pas eu cette chance.

Visiblement, les ex-Kabilistes ont reçu de quelque part mission de le gérer dans tout schéma pouvant se produire au pays.

Effectivement, ils s’y emploient à la lumière des stratégies dignes des Pharisiens, réputés pour leur méchanceté de faire porter aux autres des fardeaux lourds. Notamment, comme relevé ci-dessus, les schémas «régime spécial», «Transition Sans Kabila» et maintenant «Présidentielle Sans Kabila».

Comme pour dire du prochain transfuge kabiliste  qu’il va l’approcher avec un énième schéma consolidant la tactique d’encerclement…

Omer Nsongo die Lema

@omernsongo

E-mail : omernsongo@gmail.com

www.congo30juin.com

Facebook : Omer Nsongo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s