Élections. Néhémie Mwilanya : “Il y a manifestement une équipe qui n’a pas envie de jouer. Ils sont convaincus que le rouleau compresseur du FCC ne leur laisse aucune chance»

  • Le Directeur de cabinet du Chef de l’État RD. Congolais, a rencontré dimanche 7octobre, pour le compte du Front Commun pour le Congo, FCC, la délégation du conseil sécurité de Nations-Unies, en séjour de 3 jours à Kinshasa. Au cours de leur entretien, Néhémie Mwilanya Wilondja a exprimé à ses interlocuteurs, la détermination du FCC, d’aller aux élections…

Nous avons exprimé à la délégation du Conseil de sécurité, l’envie du FCC de jouer, c’est-à-dire d’aller aux élections, parce que le FCC c’est une plate-forme électorale, ça signifie que nous avons connu tout un processus de préparation aux élections», a-t-il fait savoir.

N. Mwilanya a également indiqué que sa famille politique pense avoir suffisamment dialogué en RDC, mais aussi trouvé des consensus sur les questions essentielles qui permettraient l’organisation des élections.

Concernant le consensus sur la machine à voter, le dircab de Joseph Kabila a déclaré que c’est une question technique. “Nous avons la CENI qui est le pouvoir organisateur des élections, ce pouvoir il le tire de la constitution, et nous devons faire confiance en la CENI, parce que toutes les parties prenantes aux différents dialogues : Cité de l’Union africaine, Centre Interdiocésain, ont accepté le rôle constitutionnel de la CENI, et donc nous n’avons pas d’avis particuliers à donner vis-à-vis de la machine à voter», a-t-il laissé entendre.

Il s’est cependant demandé sur ce que l’on reprochait à la machine à voter. “Nous constatons que depuis qu’on parle d’elle, on ne nous dit pas toujours exactement qu’est-ce qu’on reproche à cette machine à voter et nous commençons à nous convaincre de l’idée qu’il y a manifestement une équipe qui n’a pas envie de jouer, mais nous si» a-t-il martelé.

Le FCC a par ailleurs demandé au Conseil de sécurité, dans le respect de la souveraineté de la RDc, »de prendre en compte tous les sacrifices consentis par le Président de la République, pour stabiliser le pays, pour le démocratiser et pour lui offrir l’occasion d’aller vers les 3e élections libres et véritablement pluralistes, et finalement, pour lui permettre de poursuivre son élan de reconstruction, de modernisation. »

S’agissant des préalables pour des élections apaisées, crédibles et inclusives, il a fait savoir que le FCC n’en a aucun, parce que se soumettant au calendrier électoral de la CENI.

Je vous ai dit qu’il a envie de jouer, et donc ce n’est pas de ce côté-ci qu’il faut chercher des préalables, cherchez-les du côté de ceux qui trouvent des raisons, des prétextes de ne pas aller aux élections. Parce que naturellement, ils sont convaincus quand même que le rouleau compresseur du FCC ne leur laisse aucune chance ».

Néhémie Mwilanya a en outre ajouté que la machine à voter, quoi que n’étant pas prévue dans la loi électorale, est une modalité de vote et c’est à la CENI de choisir ses modalités de vote, conformément à l’accord inclusif dans son 4e chapitre.

Pour lui, le Front Commun pour le Congo est prêt à aller aux élections le 23 décembre 2018.

G. M. M.

Source : 7sur7.cd, 8 octobre 2018

Polémique machine à voter

Nangaa : « le 23 décembre, la CENI sera comme l’arbitre. Nous serons au stade, si une équipe est absente, nous allons donner la victoire à celle qui sera présente»

Pour le président de la CENI, les élections se tiendront en décembre 2018. A en croire Corneille Nangaa qui s’exprimait devant la presse à Matadi au Kongo Central, dimanche 07 octobre, la polémique sur la machine à voter fait aussi partie de la démocratie.

«Il y’en qui disent oui nous soutenons la machine, d’autres disent non. C’est normale, ça fait aussi partie de la démocratie. Mais pour la CENI, les élections se tiendront le 23 décembre. Le 23 décembre, la CENI sera comme l’arbitre. Nous serons au stade, si une équipe est absente, nous allons constater le forfait et donner la victoire à celle qui sera présente», a dit Corneille Nangaa.

D’après ses dires, la CENI qui a déjà commencé à réceptionner les machines à voter, va poursuivre la sensibilisation pour que les élections se tiennent à la date prévue.

Au Kongo Central à Matadi, Nangaa a réceptionné samedi 06 octobre, 20 conteneurs de machines à voter.

Jeff Kaleb Hobiang

Source : 7sur7.cd, 7 octobre 2018

Élections

A. Atundu : «Pour R. Shadary, le président Kabila sera au centre aujourd’hui, pour que nous ayons la victoire, et demain pour que nous continuons l’œuvre de développement de notre pays»

Le candidat président du Front Commun pour le Congo, « FCC », Emmanuel Ramazani Shadary, a pris part dimanche 07 octobre 2018 au séminaire de Formation du Parti de la Révolution Populaire, « PRP », fondé par M’zee Laurent Désiré Kabila le 24 décembre 1967.

Le dauphin du chef de l’État qui s’est exprimé à cette occasion par l’entremise de son porte-parole de circonstance, André Alain Atundu, a signifié à l’assistance, que le président de la République Joseph Kabila, demeure le centre de leurs actions politiques.

«Le président Kabila reste la pierre angulaire de toutes nos actions politiques et c’est dans ce sens là qu’il va mener son action. Le président Kabila sera au centre aujourd’hui pour que nous ayons la victoire et demain pour que nous continuons l’œuvre de développement de notre pays», a déclaré Alain Atundu.

Emmanuel Ramazani Shadary précise en outre, que le PRP est le parti de tous, et qu’il est important de poursuivre l’œuvre de J. Kabila et la pensée de M’zee Kabila.

«Le PRP nous dit le candidat, est le parti de nous tous, parce que c’est grâce au PRP, que nous tous, nous avons vu le jour…enfin, notre candidat nous rappelle que si la victoire à la présidentielle est à notre portée, il a besoin d’une majorité confortable à l’Assemblée Nationale et aux assemblées provinciales pour diriger notre pays, dans le sens de l’oeuvre du président Kabila et la pensée de M’zée», a indiqué Alain Atundu qui parlait au nom de R. Shadary.

Pour Emmanuel Ramazani Shadary, dit Atundu, «il faut travailler main dans la main, dans une grande camaraderie afin qu’ensemble, nous ne puissions pas trahir le Congo, et honorer une fois de plus, l’héritage de M’zee”.

Pour rappel, le séminaire de formation de candidats députés nationaux et provinciaux du Parti de la Révolution Populaire, «PRP», a démarré samedi dernier à Kinshasa et se clôture ce dimanche.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd, 7 octobre 2018

RDC-Élections :

Le Conseil de Sécurité de l’ONU appelle à un consensus sur la machine à voter

La délégation du Conseil de Sécurité des Nations-Unies a bouclé sa mission en République Démocratique du Congo, ce dimanche 7 octobre 2018, à travers une conférence de presse au quartier général de la MONUSCO.

S’agissant de la machine à voter qui ne cesse de diviser la classe politique et sociale congolaise, le Conseil de Sécurité recommande un dialogue pour dégager un consensus.

«La question des machines à voter a naturellement été évoquée. Nous avons rappelé en ce qui nous concerne, la position du Conseil de Sécurité, qui a appelé par le dialogue à trouver le consensus le plus large possible permettant à créer les conditions d’élections réellement crédibles et transparentes se déroulant dans un climat apaisé», a déclaré François Delattre, l’ambassadeur de France à l’ONU.

Il est important de rappeler qu’au sujet de la machine à voter, qui est rejetée par l’opposition et une partie de la société civile mais soutenue par le Front Commun pour le Congo, un lot des 20 conteneurs de cet outil électoral, a été réceptionné samedi dernier par Corneille Nangaa, président de la CENI.

Et ces machines, sont arrivées ce dimanche 7 octobre à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

Jephté Kitsita

Source : 7sur7.cd, 7 octobre 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s