Meeting du 27 octobre 2018 : la Majorité présidentielle au front du Front commun !

 

  • Elle est consciente du rôle et de la responsabilité de tout «commandant des opérations» sur le terrain : celui de rendre compte…

 Résultat de recherche d'images pour "fcc rdc"

Comme en 2006 en ouvrant, en prévision des élections, le Pprd aux forces politiques et sociales ayant constitué finalement l’Amp devenue en 2011 la Majorité présidentielle, Joseph Kabila a résolu d’ouvrir, en prévision des élections à venir, sa famille politique à des nouvelles forces constituant aujourd’hui le Fcc (Front commun pour le Congo).

Normal : en démocratie, la victoire électorale est tributaire de la capacité de ratisser large.

Il est cependant évident qu’à l’instar du Pprd, la Mp reste le fer de lance de sa politique, et l’occasion est indiquée d’en faire la démonstration grandeur nature au travers de la forte mobilisation escomptée pour le premier meeting de la nouvelle plateforme. Surtout lorsqu’on sait que seront présentés dans ce cadre les candidats de la famille politique du Chef de l’Etat à la présidentielle, aux législatives et aux provinciales.

Dans toutes ses dernières prestations au pays et à l’étranger, Joseph Kabila insiste sur la tenue de ces échéances à cette date fixée dans le calendrier de la Céni.

Il est indiqué de relever qu’au cours des échanges qu’il a eus avec les siens notamment à Kingakati, il les a conviés à s’y préparer sérieusement, soulignant et confirmant sa volonté de les amener à la victoire finale. Mais, de l’avis général, la capacité de mobilisation pour les élections est individuelle.

A moins d’un mois de la campagne électorale et de deux mois de la date des élections, quoi de plus normal pour les Kabilistes de tout temps et de toutes circonstances (ils accompagnent le Raïs de 2001 à ce jour) que de se mettre en ordre utile de bataille.

C’est du reste à quoi ils se sont apprêtés les premiers en mettant notamment sur pied, bien avant l’Opposition, sous le couvert de la Majorité présidentielle, une centrale électorale ayant maîtrisé tous les aspects politiques, juridiques et techniques du processus électoral.

Evidemment, le 27 octobre, au meeting du stade Tata Raphaël, les orateurs vont devoir tenir un discours de clarification et de vérité. Des sujets abondent. L’important est  qu’au sortir du meeting, les Kabilistes candidats et non candidats soient édifiés.

C’est le travail commun du Fcc bien sûr, mais c’est la bataille collective de la Majorité présidentielle, consciente qu’elle est du rôle et de la responsabilité de tout «commandant des opérations» sur le terrain : celui de rendre compte.

Omer Nsongo die Lema

@omernsongo

E-mail : omernsongo@gmail.com

www.congo30juin.com

Facebook : Omer Nsongo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s