AMUSONS-NOUS UN PEU ! Et Martin qualifia de commandité le sondage GEC-Berci !

Question de Rfi à Martin Fayulu le 2 décembre 2018 : «Vous n’avez que trois sièges à l’Assemblée nationale. Vous êtres très loin derrière Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe dans le sondage de l’Institut BERCI. Est-ce que ce n’est pas un handicap sérieux, tout de même ?»

Réponse de Martin Fayulu : «Le sondage de l’Institution BERCI est un sondage commandité. Et c’est un sondage dangereux».

Observation : depuis le 2 décembre 2018, ni GEC (Groupe d’Etudes Congo) de Jason Stearns, ni Berci de l’épouse d’Olivier Kamitatu ne réagissent à la disqualification de leur sondage donnant Fatshi et Kamerhe de loin en avance sur lui. 

Normal : GEC et Berci roulent pour Moïse Katumbi, et Moïse Katumbi est désormais le parrain national de Martin Fayulu après avoir été celui de Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi. 

Moralité : il faut préserver l’unique carte à jouer (Joker ?) de l’Opposition aile Genève.

Ce qui va s’en suivre se devine : GEC ou Berci ne peut plus produire un sondage qui soit favorable ou même défavorable à Fayulu. 

En d’autres termes, par la réaction de son candidat-kamikaze, «Lamuka» se prive de tout sondage émanant de ces structures.   

NDL

@omernsongo

E-mail : omernsongo@gmail.com

www.congo30juin.com

Facebook : Omer Nsongo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s