Campagne électorale, Shadary ratisse large à Kisangani et invite les Boyomais à voter le n°13

Mobilisation tous azimuts de la part de Boyomaises et Boyomais le vendredi 14 décembre autour du candidat n°13 à la présidentielle du 23 décembre prochain. Venus en masse, les militants et sympathisants acquis à la cause de Ramazani Shadary ont envahi la place de la poste de Kisangani. Occasion pour Emmanuel Shadary de décliner son programme en prenant l’engagement, une fois élu à la magistrature de booster le développement de la province de la Tshopo…

Cela passe par la lutte contre la corruption et l’impunité, indique-t-il. «Les fonctionnaires véreux mais également les magistrats malhonnêtes se retrouveront en prison», affirme Shadary devant une foule conquise.

Les autres aspects du programme du candidat du Front commun pour le congo (FCC) à la présidentielle, sont la réunification de différentes provinces par la construction et la réhabilitation des routes, la construction d’un pont sur le fleuve, des barrages hydroélectriques pour résoudre la problématique du courant.

« Sous mon règne, nous allons améliorer les conditions d’études des étudiants», a promis E. Ramazani. « En dernière année de graduat et de licence, ces derniers vont bénéficier d’une bourse et nous allons le faire de manière progressive», rassure celui que l’on surnomme  «Coup sur coup».

Au cours de son meeting, Ramazani Shadary a salué le patriotisme, le nationalisme, la bravoure de la population de la Tshopo et l’invite à voter le candidat n°13 le 23 décembre.

L’engouement constaté le vendredi 14 décembre à Kisangani fait dire à Shadary qu’il est déjà sûr de devenir le 5ème président de la République démocratique du Congo.

Il a fustigé ceux qui parlent d’une tricherie qui serait orchestrée par son camp pour qu’il puisse triompher au lendemain des élections.

Il rassure qu’il bénéficie de l’adhésion populaire, voilà pourquoi il gagnera les élections.

Ce meeting de Ramazani Shadary a été marqué par la présence de l’actuelle première Dame de la République. Marie Olive Lembe a non seulement esquissé quelques pas de danses mais elle a aussi, à travers une prière, donné sa bénédiction au dauphin du Raïs avant d’inviter la population de Kisangani en particulier et congolaise en général à s’assurer de mettre le bon chiffre dans l’urne le 23 décembre à savoir le 13.

Avec la Tshopo, Emmanuel Ramazani Shadary est à sa 15ème province déjà parcourue.

Élysée Odia, 7sur7.cd, 14 décembre 2018

Kisangani : Shadary invite les jeunes à sécuriser les bureaux de vote et les machines à voter

Le candidat président de la République porté par le Front commun pour le Congo (FCC), Emmanuel Ramazani Shadary a invité les jeunes à sécuriser les bureaux de vote et les machines à voter lors des scrutins combinés du 23 décembre 2018. Il a fait cette déclaration, ce vendredi 14 décembre, devant une foule immense réunie devant la place mythique de la Poste dans la ville de Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo. Le candidat numéro 13 n’a pas manqué de dénoncer l’attitude de certains opposants qui d’après lui, préparent les contestations sous prétexte qu’il va tricher…

«Notre force, c’est la population. Je viendrai à Kisangani en tant que président de la République. Sécurisez les bureaux de vote. Parce ceux-là veulent tout bloquer. Mais Dieu les a confondus», a-t-il déclaré sous les ovations des militants et sympathisants.

Déroulant les grandes lignes de son programme électoral, le candidat numéro 13 a rappelé son engagement à construire des routes dont celle qui relie la ville de Kisangani à Buta.

Il a également évoqué les problèmes d’insécurité et de banditisme urbain, les tracasseries administratives sur les motards, la relance de la SOTEXKI et de l’INERA/Yangambi ainsi que la restauration de la bourse d’études au profit des étudiants. Et ce, avant d’insister sur la lutte contre la corruption et les détournements des fonds publics.

«Si je suis élu président de la République, la porte de la prison sera ouverte à tous ceux qui seront jugés coupables, même les ministres», a prévenu Emmanuel Shadary surnommé coup sur coup.

Le déroulement de ce meeting a été ponctué par des ovations frénétiques et des chants des militants et sympathisants du FCC et de son candidat aligné à la présidentielle.

A la tribune, il a été signalé la présence de la première dame, Olive Lembe Kabila aux côtés de l’épouse d’Emmanuel Shadary.

Arrivé sous le coup de 16 heures locales à Kisangani, Emmanuel Ramazani Shadary a mis deux heures de routes pour atteindre la place de la Poste où il s’est entretenu avec la population qui l’a accueilli chaleureusement.

En rappel, le candidat numéro 13 a tenu un meeting la veille dans la province voisine d’Ituri où il a appelé la population à voter pour la dignité du congolais et le développement de la RDC. Il a entamé sa campagne par les provinces de l’ex. Katanga avant de la poursuivre dans le grand Equateur et l’ex Province de Bandundu.Gérard Kangombo, Zoom Eco, 14 décembre 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s