Satisfait de la modernisation du port Kalundu Néhémie Mwilanya : «Nous avons été complice avec le Gouverneur dans ce projet»

Le Coordonnateur du Comité Stratégique du Front Commun pour le Congo « FCC » et candidat à la députation nationale dans la circonscription de Fizi, Néhémie Mwilanya Wilondja, a effectué une visite, mardi 11 décembre 2018, au port maritime de Kalundu dans la province du Sud-Kivu. Cette visite est intervenue après son meeting tenu à Uvira…

Durant cette visite, Néhémie Mwilanya s’est dit satisfait du travail abattu pour moderniser ce port. «Nous avons été complice avec le Gouverneur dans ce projet de dragage du port de Kalundu, mais également du projet de modernisation de ce port avec nos partenaires du corridor central. Le moins qu’on puisse dire, c’est que nous sommes satisfaits de cette première étape du dragage du port. Parce que là, on nous a dit qu’avant, on ne recevait que les bateaux tonnage de 500 tonnes mais maintenant, les bateaux de tonnage de 1500 tonnes peuvent accoster ici», s’est-il réjouit.

Ensuite, il a fait savoir que le Président de la République Joseph Kabila Kabange a accordé une grande importance à la relance de ce port, parce que ça reconnecte pratiquement le Sud-Kivu à tous les pays limitrophes. A savoir le Burundi, la Tanzanie, et même la Zambie. « Cette modernisation va relancer l’économie de la région », a ajouté Néhémie Mwilanya.

Ainsi, le Coordonnateur du Comité Stratégique du FCC a demandé à la population de cette province de voter massivement le candidat Président Emmanuel Ramazani Shadary. «C’est une des raisons pour laquelle que nous lançons un appel à la population du Sud-Kivu de pouvoir voter pour notre candidat Emmanuel Ramazani Shadary, parce qu’il aura la mission justement de poursuivre, jusqu’à leur exécution finale, tous ces projets de développement, qui ont été mis en chantier par le camarade Joseph Kabila Kabange. C’est ça la mission de notre candidat. Et donc votez pour notre candidat, c’est nous donner l’assurance que tout ce qui a commencé, va se poursuivre et se terminer pour le bien de notre population», a-t-il précisé.

Néhémie Mwilanya face à la presse au Sud-Kivu

Néhémie Mwilanya a remercié la population du Sud-Kivu d’avoir répondu présent à l’invitation du candidat Président du FCC Emmanuel Ramazani Shadary, malgré la pluie. «Il n’y a pas de doutes évidemment, là nous sommes en phase électorale et au cours d’une élection, il faut travailler, travailler jusqu’ à la fin. Il faut briser les petites intoxications de gauche à droite. Mais, nous avons été heureux de voir que notre base est là, même sous la pluie, elle a été là pour écouter le message de notre candidat à l’élection présidentielle, le camarade Emmanuel Ramazani Shadary,  le numéro 13», a-t-il dit.

Par ailleurs, il a montré les incontinents de prendre le risque de ne pas le faire. «Ne pas voter le candidat Président numéro 13, c’est pratiquement se jeter dans l’inconnu, ou se projeter dans l’inconnu. C’est aller entre les mains de ceux qui ont pris des engagements partout à l’extérieur et qui ont la main sur le cœur et dit: soutenez moi et moi, je vous donnerai tout ce dont vous avez besoin. Or, ce dont on a besoin de l’autre côté, c’est le Congo. Ce sont les ressources du Congo. Il ne faudrait donc pas que demain, nous ayons nos mains sur la tête quand nous allons voir ce Congo partir. Les nationalistes, patriotes et progressistes réunis au front commun pour le Congo se dressent contre cette éventualité et mobilisent toute la population pour qu’elle entende la voix du camarade Joseph KABILA qui leur a proposé un candidat digne du pays de Lumumba. Un candidat qui va continuer à assoir les idéaux pour lesquelles Lumumba et M’zee Laurent Désiré KABILA sont morts», a prévenu la même source.

Par la suite, le candidat député national numéro 87 a rappelé l’histoire de cette province. «De toutes les façons, le Front Commun pour le Congo c’est d’abord un front des patriotes nationalistes. Il ne faut pas oublier que le Sud-Kivu est le berceau du nationalisme. Parce que, ce que nous avons aujourd’hui comme régime, tire son origine quand même de quelque part, dans les montagnes de Fizi, à Hewa bora. Vous connaissez l’histoire. Et de ce point de vue, la population du Sud-Kivu, c’est une population qui est foncièrement nationaliste. C’est donc une base naturelle du FCC, son autorité morale est née ici, et aussi un de nos héros, Laurent-Désiré Kabila. Et Joseph Kabila et M’zee Laurent-Désiré Kabila ont commencé la révolution ici, dans cette province. Et cette révolution a entraîné des milliers de jeunes à pieds, jusqu’à Kinshasa et aujourd’hui le FCC a pour obligation morale de pouvoir sauvegarder cette révolution et l’amener à atteindre tous les objectifs. C’est notamment la consolidation, la souveraineté nationale, la protection de l’intégrité territoriale du pays, l’indépendance nationale mais également reconstruire et rebâtir ce pays, lui donner sa grandeur comme l’engagement qui a été pris par nos pères de l’indépendance dans l’hymne national», a-t-il fait savoir.

Enfin, le coordonnateur du Comité stratégique du FCC a annoncé à la presse locale, avant de retourner à Fizi, que le gouverneur Claude Nyamugabo va continuer les visites sur d’autres axes, jusqu’à la fin de la campagne. Car Uvira n’était qu’une étape parmi tant d’autres dans la province du Sud-Kivu.Congo Reformes, 12 décembre 2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s