Bilan d’une campagne à la veille de sa clôture : Shadary, 24 provinces, 24 villes et cinq territoires ! (*)

C

Le candidat du Fcc continue chaque jour qui passe depuis le début de la campagne électorale à creuser l’écart stratégique entre lui et ses deux challengers : F. Tshisekedi et Martin Fayulu. Selon les dernières analyses faites en toute objectivité et nul ne peut contester en date 20 décembre 2018, le candidat soutenu par la coalition la plus homogène et importante en RDC, Emmanuel Ramazani Shadary, occupe la première place en termes d’occupation du terrain au cours de la campagne électorale. Au 20 décembre 2018, le dauphin de Joseph Kabila, qui a l’avantage de mieux connaître le pays, ses réalités et ses hommes que ses adversaires, a parcouru 24 provinces, 24 villes et 5 territoires, creusant entre lui et ses adversaires le fossé difficile à combler à quelques « heures » de la fin de la campagne électorale en RDC…

I. PROVINCES PARCOURUES

1. Haut Katanga

2. Lualaba

3. Haut Lomami

4. Tanganyika.

5. Nord-Ubangi

6. Sud-Ubangi

7. Mongala

8. Tshuapa

9. Équateur.

10. Bas-Uélé

11. Haut-Uélé

12. Kwango

13. Ituri

14. Tshopo

15. Maniema

16. Sud Kivu

17. Nord Kivu.

18. Maï-Ndombe

19. Kasaï Central

20. Sankuru

21. Lomami

22. Kasaï Oriental

23. Kasaï

24. Kwilu

II. VILLES PARCOURUES POUR DES CONTACTS DIRECTS AVEC LES ELECTEURS ET LEADERS D’OPINION

1. Lubumbashi

2. Kolwezi

3. Likasi

4. Kamina

5. Gbadolite

6. Gemena

7. Lisala

8. Boende

9. Mbandaka

10. Buta

11. Isiro

12. Bunia

13. Kisangani

14. Bukavu

15. Goma.

16. Kenge

17. Inongo.

18. Kindu.

19. Kananga

20. Mbuji-mayi

21. Lusambo

22. Lodja

23. Tshikapa

24. Kikwit

III. TERRITOIRES PARCOURUS DANS LE CADRE DE LA CAMPAGNE

1. Bumba (Mongala)

2. Aru (Ituri)

3. Mahagi (Ituri)

4. Djugu (Ituri)

5. Kambove (Haut Katanga)

Leçon… 

Le candidat du Fcc a non seulement mené sa campagne dans les chefs-lieux des provinces, mais aussi dans le Congo profond où la Ceni a enrôlé plus d’électeurs dans les territoires les plus peuplés de la République. Ce qui donne à Ramazani Shadary une réelle avance sur ses adversaires à quelques jours de la clôture de la campagne électorale au cours de laquelle il a fait preuve de beaucoup d’élégance politique sans s’attaquer à ses adversaires ni répondre à leur provocation.

Louis d’or Balekelayi

Conseiller en communication et porte-parole de Ramazani Shadary

Forum des As, 21 décembre 2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s