Campagne électorale. Trois provinces en un jour : Ramazani Shadary passe à une vitesse supérieure

Après le Sankuru, Ramazani Shadary, candidat président du FCC, a communié avec la population de Tshikapa dans le Kasaï et celle de Kikwit dans le Kwilu le même jour.  Un acte qui n’a été posé par aucun de ses adversaires politiques dans cette course électorale. Contrairement aux rumeurs qui ont fait état d’un quelconque refus de la population kasaïenne de l’accueillir Ramazani Shadary sur le sol qu’il a lui-même pacifié, le voici, l’homme du peuple, appelé communément «coup sur coup», porté en triomphe le jeudi 20 décembre 2018 par des milliers des personnes qui l’attendaient impatiemment dans cette ville…

Ce sont des épaules galonnées de cette province issue du démembrement du Grand Kasaï qui l’ont accueilli avant la longue marche. Notamment le gouverneur du Kasaï, Marc Manianga, le professeur Evariste Boshab et les autres notables du coin qui l’ont accompagné dans cette procession politique à pied jusqu’ au stade. Une démonstration de force fort réussie.

Au lieu du meeting où le numéro 13 s’est adressé à des foules nombreuses venues de tous les territoires et de toutes les communes de la ville et ses environs, c’était l’euphorie totale dans l’assistance qui scandait des slogans de victoire et des chansons d’allégresse ovationnant le ticket gagnant du FCC.

Dans son message, Ramazani Shadary a promis à cette population le développement de leur province qui est une priorité, la construction des infrastructures, l’électrification, la lutte contre l’impunité, l’amélioration des conditions de vie des étudiants, des militaires et des agents de l’État, l’asphaltage de grandes routes de la province, la construction des immeubles qui vont abriter le Gouvernorat et l’Assemblée provinciale.

Le même jour, il s’est rendu dans la province voisine du Kwilu, presque les mêmes promesses ont été aussi faites à la population de Kikwit où un accueil digne de son rang lui a été également réservé par le gouverneur de la province de Kwilu, Michel Balabala, son adjoint au Pprd, Willy Ngopos, et quelques notables, membres du FCC.

Aux Kikwitois, Ramazani Shadary a également promis de faire du territoire de Bulungu une ville. La réhabilitation de la Cinat pour donner les emplois aux jeunes et celle des aéroports de Kikwit et d’Idiofa ainsi que du stade de foot.

La lutte contre les érosions dans la ville, tous ces vœux seront réalisés par le candidat président du FCC, une fois au sommet de l’État.

Partout où il est passé, Shadary a sollicité les suffrages des populations pour accéder à la magistrature suprême afin de faire du Congo un pays émergent.

Aux jeunes, il leur a demandé de veiller sur les machines à voter qui sont les cibles de potentiels destructeurs le jour du vote.

Il sied de noter que Shadary a déjà fait 24 provinces sur les 26 qui constituent la RDC. Mieux que lui dans cette campagne, il n’y en a pas eu, indique un analyste indépendant.

Celcom ERS/Forum des As, 21 décembre 2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s