Le carnet diplomatique du Président. Les félicitations des Etats-Unis, de la Monusco et d’Edem Kodjo

Les Etats-Unis prêts à soutenir les projets prioritaires du Président Félix Tshisekedi

L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire des Etats-Unis d’Amérique en RDC,  Mike Hammer, a indiqué que son pays est prêt à soutenir les projets prioritaires du Président Félix Antoine Tshisekedi, à l’issue des entretiens qu’il a eus mercredi, à la Cité de l’Union africaine  avec le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Le diplomate américain, qui a dit avoir  abordé avec le Chef de l’Etat des questions spécifiques liées aux bonnes relations existant entre Washington et Kinshasa, a souligné que les USA sont disposés à appuyer les projets prioritaires du nouveau Président en vue de l’amélioration des conditions de vie des Congolais.

La RDC et les Etats-Unis ont des intérêts communs et sont des bons partenaires, a encore dit M. Hammer. 

Le diplomate américain a dit qu’il s’est entretenu avec un Président « posé et relaxé ».

ACP, 30 janvier 2019

RDC : Le nouveau mandat de la MONUSCO sera connu en mars, Zerrougui en a discuté avec Tshisekedi

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC, Leila Zerrougui, a rencontré, le 29 janvier, le président de la République, Félix Tshisekedi, à Kinshasa. Parmi les sujets abordés, il y avait notamment la question du mandat de la MONUSCO qui sera débattu à New York au mois de mars.

«J’ai rencontré le Président, nous avons discuté du mandat, il a d’autres choses beaucoup plus importantes qu’il est en train de faire, il prépare son équipe, il prépare ses priorités, il considère, il l’a dit dans son discours, que la MONUSCO est un partenaire avec lequel il veut travailler. C’est clair que la Mission n’est pas là pour la vie, elle est là pour aider ce pays à aller de l’avant, une fois que les choses sont construites, on partira. Et le Gouvernement discutera avec nous, avec le Conseil de sécurité. Même le président Kabila n’a pas dit qu’il faut aller en 2020, il n’a pas dit ça, il a dit : il faut envisager [le départ], la Mission doit commencer à réduire et à partir», a dit à la presse Leila Zerrougui,

La rencontre avec Félix Tshisekedi correspond également avec l’arrivée en RDC d’une délégation du Conseil de Sécurité. «La visite du Conseil de sécurité, c’est une visite normale. Elle se fait chaque année avant qu’on décide du renouvellement du mandat de la MONUSCO. On revoit une visite au niveau technique représentant les pays, dirigée par celui qui tient le « stylo », c’est-à-dire la France avec les autres partenaires. Nous avons reçu des représentants de sept pays sur les quinze qui sont venus et sont partis à l’est parce que dans le cadre des prévisions, nous pensons concentrer nos efforts particulièrement là où il y a les groupes armés. C’est tout à fait normal, c’est juste pour pouvoir nous parler à nous, parler aux militaires, parler au Gouvernement et ramener l’information au niveau de New York pour pouvoir décider quelles sont les priorités du prochain mandat», a expliqué la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC.

La protection des civils et la lutte contre les groupes armés devront rester au cœur du nouveau mandat, mais il faudra attendre les priorités qui seront fixées par les nouvelles autorités congolaises.

«Les élections sont terminées. C’était comme vous le savez, l’Accord de la Saint-Sylvestre, les élections [représentaient] une grande part du mandat. Maintenant les priorités vont rester certainement la protection des civils, certainement continuer à lutter contre les groupes armés mais ils doivent peut-être (les Etats avant de décider) donner d’autres orientations qu’ils vont mettre dans la prochaine résolution», a ajouté Leila Zerrougui.

actualite.cd, 31 janvier 2019 

Edem Kodjo salue l’aboutissement heureux du processus électoral 

Pour sa part, l’ancien secrétaire général de l’Union africaine et ancien Premier ministre togolais, Edem Kodjo s’est déclaré heureux que le processus électoral en RDC puisse aboutir, à l’issue des entretiens qu’il a eus mercredi, à la Cité de l’Union africaine  avec le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Le Togolais Edem Kodjo qui est venu  rendre une visite de courtoisie au nouveau Chef d’Etat élu de la RDC, avait conduit, en tant que facilitateur, le dialogue politique de l’Union africaine d’octobre 2017. 

ACP, 30 janvier 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s