AMUSONS-NOUS UN PEU ! Joseph Kabila a-t-il des sympathies «udépésiennes» ?

Ces faits sont authentiques. 

Au sortir du Dialogue intercongolais en avril 2003 et en prévision de la mise en place de la Transition 1+4 à partir du Gouvernement le 30 juin de la même année, le Président Joseph Kabila envoie son avion en Afrique du Sud pour ramener au pays Étienne Tshisekedi qui devrait prendre la vice-présidence de la République réservée à la composante Opposition. Témoin : pasteur Daniel Ngoyi Mulunda.

En prévision des élections de 2011, Joseph Kabila autorise le payement des indemnités de sortie d’Etienne Tshisekedi pour les fonctions de Premier ministre exercées en 1991 (Accords du Palais de Marbre I), en 1992 (Conférence nationale souveraine) et en 1997 (Négociations de la Cité de l’Union africaine). Ce qui, notamment, va permettre au lider maximo de faire sa campagne électorale.

En prévision des élections de 2016, le Président Joseph Kabila envoie dès 2015 une délégation de la Mp pour des pourparlers avec l’Udps. D’où Venise, Ibiza, La Haye etc.

Dans le cadre du Dialogue préconisé pour ces élections, Étienne Tshisekedi ordonne à tous ses radicaux le 4 juillet 2016– soit un mois après le conclave de Bruxelles-Genève ayant donné naissance à «Rassemblement» – de s’inscrire dans ce schéma. C’est à croire que le Sphinx préparait lui aussi le rapprochement Udps-Pprd.

En 2016, dans le cadre de l’Accord issu du Dialogue de la Cité de l’Union africaine, Joseph Kabila opte pour un candidat Udps à la primature : Samy Badibanga.

En 2017, dans le cadre de l’Accord de la Saint Sylvestre, il favorise la conservation de la primature par l’Udps. D’où l’avènement de Bruno Tshibala.

Elections ou pas, s’il avait à choisir un successeur à la présidence de la République à défaut de la primature – quoi de plus normal que de le faire au profit de l’Udps, à défaut du Pprd. 

Et l’Udps avait son candidat à la présidence en la personne de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Au demeurant, il n’en aurait pu être autrement du moment que du point de vue idéologique, Joseph Kabila est social-démocrate, exactement comme le fut Étienne Tshisekedi et l’est Fatshi…

NDL

@omernsongo

E-mail : omernsongo@gmail.com

www.congo30juin.comFacebook : Omer Nsongo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s