Le Président Félix Tshisekedi rend un dernier hommage au patriarche Antoine Gizenga

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a rendu un dernier hommage le dimanche 10 mars 2019 à l’ancien Premier ministre et secrétaire général du Parti lumumbiste unifié (PALU), Antoine Gizenga, au cours d’une cérémonie funéraire organisée en sa mémoire à la halle du Palais du Peuple, dans la commune de Lingwala. Le Chef de l’Etat a déposé une couronne de fleurs devant la dépouille de ce patriarche et ancien collaborateur du tout premier Premier ministre Emery Patrice Lumumba.

Informé du décès de ce monument de la politique congolaise, le Chef de l’Etat s’était déjà rendu à sa résidence de Mont Fleuri consoler sa famille aussitôt rentré de sa mission officielle en Namibie, tout en promettant des obsèques dignes au chef de PALU.

Dans le registre des condoléances ouvert à la résidence familiale, Félix Tshisekedi rendait hommage à un baobab dont la lutte l’a beaucoup inspiré.

Plusieurs personnalités du monde politique, de la justice, de l’armée et de la police, les membres du PALU et de la famille biologique de l’illustre disparu ont répondu présent aux obsèques de ce grand homme politique, avant d’être conduit dans la concession familiale, à N’sele, où il sera inhumé provisoirement.

Dans son oraison funèbre, le Premier ministre Bruno Tshibala a loué les bons et loyaux services rendus par cet illustre disparu. «Le gouvernement lui rend hommage, pour ses loyaux services rendus à la nation, qui lui ont valu le mérite de pionnier de l’Indépendance», a-t-il dit, soulignant qu’il s’est battu pour que le Congo retrouve sa souveraineté et la conserve.

Il a rappelé qu’en véritable nationaliste et coéquipier de l’ancien premier Premier ministre, feu Patrice Emery Lumumba, l’illustre disparu avait pris avec courage la poursuite du combat pour le salut des Congolais.

Nommé Premier ministre après les élections de 2006, Antoine Gizenga a exercé ses fonctions en faisant montre d’un exemple de modestie et du patriotisme. Il a, en plus, loué le calme et la sérénité qui l’avaient toujours caractérisé, lors des situations difficiles.

Pour sa part, le conseiller général et porte parole du PALU a brossé à l’assistance les qualités morales et intellectuelles ainsi que les fondements de son idéologie, que son parti politique considère comme un père de l’indépendance, un acteur politique constant et imperturbable qui a vécu dans la loyauté et la fidélité aux valeurs nationalistes.

Il a, tout en appelant à la consolidation de l’unité du PALU, rassuré que celui-ci va s’investir pour poursuivre la vision de son leader qui a toujours rêvé l’émergence d’un grand Congo, fort, uni et prospère.

Né en 1925, dans le territoire de Gungu, en province de Kwilu, Antoine Gizenga, a assumé plusieurs fonctions dans l’administration publique comme au sein du gouvernement.

Il fut notamment enseignant d’école primaire à l’Ecole Saint Charles Lwanga dans la commune de Lingwala, caissier à la Banque centrale du Congo à Kikwit, dans la province du Kwilu, vice-ministre au sein du gouvernement Patrice Lumumba. Il meurt à l’âge de 94 ans en laissant une veuve, trois enfants et plusieurs petits fils.ACP, 10 mars 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s