ÉDITORIAL. Fatshi à Kigali : la paix par l’outil économique…

Vendredi 22 et samedi 23 mars à Kampala et à Luanda. Dimanche 24 à Kinshasa et à Kigali. Lundi 25 et mardi 26 mars 2019 à Kigali : l’agenda diplomatique du Président de la République est vraiment surchargé. 

Normal : la guerre et la paix ont en commun le pain, entendez l’économie et le social. 

Quand la première menace la seconde, l’économie et le social en sont affectés. Quand la paix neutralise la guerre, l’économie et le social en sont confortés.

Vital Kamerhe s’est chargé de le rappeler à propos des relations entre Kinshasa et ses voisins de l’Est. C’est par le charbon que l’Allemagne et la France avaient favorisé début 1950 la création de la CEE, ancêtre de l’Union européenne, tournant de ce fait la page de la belligérance systématisée.

***

Ainsi, à Kampala – capitale de l’Ouganda, pays fortement impliqué dans la situation sécuritaire dans la sous-région des Grands Lacs – le Chef de l’Etat congolais a abordé avec son homologue Yoweri Museveni les questions relatives à la sécurité, mais aussi à la coopération et, naturellement, à l’économie qui impacte le social.

À Luanda – capitale de l’Angola, pays tout impliqué dans la situation sécuritaire dans les Grands Lacs (Cirgl), la Ceeac et la Sadc – le Président de la République a répondu à une invitation de haute portée symbolique pour son homologue Joâo Lourenco : la célébration du 30eme anniversaire de la bataille de Cuito Cuanavale. Celle ayant permis à plusieurs pays d’Afrique australe de se libérer de la domination étrangère ou du régime d’apartheid.

À Kigali – capitale du Rwanda, pays également impliqué dans la situation sécuritaire dans les Grands Lacs (Cirgl) – le Président Félix Tshisekedi apporte le message de son pays à la 7ème édition d’AFRICA CEO FORUM, rendez-vous d’affaires ci-organisé par la Banque mondiale et le Groupe de Presse Jeune Afrique.

***

«Ce forum économique doit rassembler pendant deux jours quelque 1.500 participants» devant discuter «notamment de l’instauration d’une zone de libre-échange sur le continent», relève Rfi dans sa dépêche de ce lundi 25 mars intitulée «L’intégration économique au menu de l’Africa CEO FORUM 2019».

Rfi signale que «Le Président Congolais est à Kigali depuis dimanche soir. Les deux présidents ont eu un premier tête-à-tête dans la soirée, suivi d’un dîner en comité restreint. Vital Kamerhe, le directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, et des proches collaborateurs de Paul Kagame ont été associés à ce repas. Ce lundi, tous les deux participeront à l’inauguration de l’Africa CEO Forum. Pour cette édition 2019, la RDC sera à l’honneur. Il est prévu que Félix Tshisekedi s’adresse mardi aux participants pour parler des opportunités d’investissements dans son pays. Une délégation d’hommes d’affaires de la RDC a d’ailleurs fait le déplacement à Kigali». Et de conclure : «Selon des sources proches de la présidence congolaise, le numéro un congolais profitera de son séjour à Kigali pour parler de la paix dans la région. Il entend ainsi poursuivre ses efforts de rapprochement entre le Rwanda et l’Ouganda d’une part, le Rwanda et le Burundi d’autre part. Le Burundi devrait en effet être la prochaine étape de la tournée de Félix Tshisekedi dans la région».

Kampala, Luanda, Kigali et bientôt Bujumbura en 96 heures, cela après Brazzaville en février dernier, probablement Bangui, Juba, Dar es Salam et Lusaka plus tard, c’est là la confirmation de la vocation africaine de la RDC d’abord pour ses 9 voisins.

Le Chef de l’Etat l’a déclarée ouvertement dans son message à l’occasion de l’échange des vœux avec le corps diplomatique le 15 février 2019. «Ainsi, la République Démocratique du Congo située au cœur du continent africain avec neuf pays voisins accordera priorité à la consolidation de la paix régionale. Je privilégierai une politique étrangère axée sur le bon voisinage et le dialogue constructif avec nos neuf voisins pour assumer notre part de responsabilité sur le plan de la stabilité régionale, notamment au sein de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL)», a-t-il annoncé.

***

Dans la chronique «Diplomatie de proximité : le Président Tshisekedi actif dans l’axe Kampala-Luanda-Kigali», parue le week-end, ces propos ont été évoqués.

Du rendez-vous de Kigali, on peut alors retenir que Kinshasa fait d’une pierre deux coups : parler zone de libre-échange en Afrique certes, mais aussi parler sécurité dans la sous-région, car au final il y a la paix et le pain.

Déjà, Kinshasa entend recouvrer sa vocation de mettre sa diplomatie au profit de ses voisins en crise.

La RDC en connaît le prix pour en avoir fait l’expérience. 

Sous le leadership de son Président, elle marque sa disponibilité et sa volonté à la partager.

Omer Nsongo Die Lema

@omernsongo

E-mail : omernsongo@gmail.com

http://www.congo30juin.com

Facebook : Omer Nsongo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s