7ème édition d’AFRICA CEO Forum. La RDC représentée pour la 1ère fois par son Chef d’Etat

  • Que le Congo en soit à sa première participation au niveau le plus élevé de l’Etat depuis la création de cette organisation en 2012, c’est à l’honneur du nouveau pouvoir…

«Le président rwandais Paul Kagame doit ouvrir ce lundi 25 mars à Kigali l’Africa CEO Forum. C’est la septième édition de ce rendez-vous des chefs d’entreprise du continent, organisé par le magazine Jeune Afrique et par la Banque mondiale. Ce forum économique doit rassembler pendant deux jours quelque 1 500 participants. Ils doivent discuter notamment de l’instauration d’une zone de libre-échange sur le continent. Si l’Africa CEO Forum se tient cette année à Kigali, c’est parce que c’est justement dans la capitale rwandaise, il y a exactement un an, qu’a été signé l’accord de création de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC). Quarante-neuf pays africains, un seul objectif : faire passer les échanges intra-africains de 15% à 25% du commerce total du continent dans les dix ans. Mais un an après, un nombre insuffisant de pays a ratifié l’accord permettant de le mettre en œuvre. Le Forum de Kigali vise donc à accélérer ce processus et à réfléchir aux moyens de le concrétiser : comment alléger les procédures administratives, accélérer la construction d’infrastructures, protéger les intérêts et les industries de chaque pays ? Une quarantaine de panels et autres ateliers seront consacrés à ces questions»…

C’est en ces termes que Rfi rend les trois premiers paragraphes de sa dépêche du 25 mars 2019 sous le titre «L’intégration économique au menu de l’Africa CEO Forum 2019».

Signalant la présence annoncée des Chefs d’Etat du Togo Faure Gnassingbé et de l’Ethiopie Sahle-Work Zewde, la dépêche confirme cependant celle du Président de la RDCongo Félix Tshisekedi arrivé la veille, accompagné de son directeur de cabinet Vital Kamerhe et précédé d’une forte délégation d’experts et d’opérateurs économiques. «Pour cette édition 2019, la RDC sera à l’honneur. Il est prévu que Félix Tshisekedi s’adresse mardi aux participants pour parler des opportunités d’investissement dans son pays. Une délégation d’hommes d’affaires de la RDC a d’ailleurs fait le déplacement à Kigali», ajoute-t-elle.

            Pour cette année 2019, les organisateurs, engagés dans le thème «Intégration économique : l’indispensable mobilisation du secteur privé», ont prévu de réunir les participants « autour d’un  véritable agenda de transformation».

            A la question «Pourquoi participer à l’AFRICA CEO FORUM ?», ils donnent 9 raisons :  

– Accédez à un networking de haut niveau avec les décideurs qui comptent sur le continent.

– Saisissez de nouvelles opportunités d’affaires dans un environnement propice aux transactions.

– Bénéficiez des analyses des consultants des grands cabinets de conseil pour orienter ou conforter votre stratégie.

– Découvrez en exclusivité les projets d’investissements les plus prometteurs.

– Nouez des contacts privilégiés avec les décideurs publics désireux de développer des PPP.

– Adaptez vos stratégies à l’aune des dernières tendances économiques et géopolitiques.

– Présentez la vision et la stratégie de développement de votre pays devant la communauté des investisseurs.

– Prenez part aux débats sur les perspectives de croissance de chaque secteur.

– Rencontrez la communauté des investisseurs internationaux et développez de nouveaux PPP».

Axes et participations

            L’objectif étant la création effective de la Zone de Libre-Echange Continentale (ZLEC), 44 pays membres de l’Union africaine s’étaient retrouvés en 2018 à Kigali pour signer l’accord instituant cette organisation représentant un marché de 1,2 milliard de personnes. Ils l’avaient fait en présence de 1.500 participants, 70 pays représentés, 145 journalistes accrédités et 700 CEOs agréés. 

            Pour en traduire la portée depuis 2012, il y a lieu de noter la participation de 120 Présidents de la République et ministres et de 3.000 entreprises, les quatre axes fixés consistant :   

– à bénéficier d’un environnement propice aux transactions

– à favoriser le dialogue public-privé

– à découvrir des idées novatrices et les dernières tendances et 

– à devenir partenaire de l’événement.

Le site d’Africa CEO Forum signale parmi les intervenants et participants réguliers les Chefs d’Etat du Ghana Nana Akufo-Addo, du Zimbabwe Emmerson Mnangagwaet de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara, voire l’ancien président du Nigeria Olusegun Obasanjo

Parmi les entrepreneurs, on cite Philippe Le Houérou(directeur général/IFC), Jim Ovia(fondateur et président/Zenith Bank), Folorunso Alakija(vice-président/Famfa Oil), Paul Polman(p-dg/Unilever), Naguib Sawiris(président/Orascom Investment Holding), Bella Disu(vice-présidente exécutive/Globacom), Ronald Chagoury Jr, vice-Président /Eko Atlantic), Mohamed el kettani(p-dg/Attijariwafa Bank), Diego Aponte(p-dg/MSC Group), Issad Rebrab(président/Cevital), Ade Ayeyemi(p-dg/Ecobank), Abdulsamad Rabiu(président executif/BUA Group), Snowy Khoza(président executif/Bigen Africa),Kuseni Dlamini( président/Massmart), Rita Zniber(p-dg/Diana Holding), Yasser Ezzedine(p-dg/CDCI), Christina Foerster(p-dg/Brussels Airlines), Said Ibrahimi(p-dg/Casablanca Finance City Authority), Sergio Pimenta(vice-président/Moyen-Orient & Afrique, IFC), Stéphane Bacquaert(directeur associé/Wendel),Joshua Oigara(P-dg, KCB Group PLC), Patrick Njoroge(gouverneur/Central Bank of Kenya), Valérie Levkov(directrice Afrique, Moyen-Orient/Méditerranée Orientale/EDF),Hassanein Hiridjee(p-dg/Axian Group), Joseph Siaw Agyepong(président exécutif/Jospong Group of Companies), Vijay Iyer (vice-président & directeur des opérations/MIGA), Grégory Clemente(directeur Général/Proparco),Stéphanie Von Friedeburg(directrice des opérations/IFC), Vincent Le Guennou(directeur général adjoint/Emerging Capital Partners), Tewolde Gebremariam(p-dg/Ethiopian Airlines), Mehdi Jomaa (président/Tunisie Alternatives), Abderrahmane Benhamadi(président/Condor),Oluwatoyin Sanni(p-dg Groupe/Emerging Africa Group), Alioune Ndiaye(directeur Général/Orange Moyen-Orient & Afrique), Yolanda Cuba(p-dg/Vodafone Ghana), Junior John Ngulube(p-dg/Sanlam Emerging Markets), Benedict Oramah(président/Afreximbank), Patrick A.K Akorli(p-dg, directeur général et directeur exécutif/Ghana Oil Company Limited), Ojunekwu Augustine Avuru(p-dg et directeur exécutif/SEPLAT Petroleum), Basil el Baz(p-dg/Carbon Holdings), Aboubaker Omar Hadi(président/Great Horn Investment Holding SAS), Luis Lopez(p-dg/Honoris United Universities),Alain Ebobissé(p-dg/Africa 50), Richard Bielle(président du directoire/CFAO),Phuthuma Nhleko(président/ MTN) et Jasandra Nyker(p-dg/BioTherm Energy). 

A l’honneur du nouveau pouvoir

            Pour un pays comme la RDCongo à la recherche des investissements compatibles avec ses ressources naturelles immenses, un rendez-vous comme celui offert par Africa CEO Forum n’est pas à négliger, quelles que soient les raisons. D’ailleurs, si le Congo en est l’invité d’honneurpour l’édition 2018, et si le Président Félix Tshisekedi a été retenu par les orateurs principaux – son intervention est vivement attendue –  c’est parce que ce pays est un partenaire stratégique pour tous les protagonistes.

            C’est à des fora pareils qu’on peut faire des rencontres se révélant décisives dans la gouvernance institutionnelle et également dans la résolution des crises internes et externes comme celles qui affectent les relations politiques et les relations diplomatiques.  

            On sait, par exemple, que dans sa politique d’ouverture sur le monde, le Chef de l’Etat est pour l’adhésion de la RDC à la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est (Cea) pendant qu’elle est déjà membre à part entière de la Cééac (Afrique centrale), de la Sadc (Afrique australe) et de la Cirgl (Afrique centrale, australe et orientale), organisations sous-régionales elles-mêmes membres du Comesa. Kinshasa en a assuré la présidence en exercice entre 2014-2015.

Or, l’un des objectifs du Comesa est justement la création d’une Zone de Libre-Echange limitée pour ces 3 trois sous-régions africaines.

A Kigali, il est question d’aller au-delà de cette configuration, c’est-à-dire de viser le continent africain.

Que le Congo en soit alors à sa première participation depuis la création d’Africa CEO Forum en 2012, c’est à l’honneur du nouveau pouvoir.

Omer Nsongo die Lema

@omernsongo

E-mail : omernsongo@gmail.com

www.congo30juin.com

Facebook : Omer Nsongo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s