ÉDITORIAL. Dakar-Washington : tout un symbole pour Tshisekedi

Après avoir assisté le mardi 2 avril 2019 à la cérémonie d’investiture du Président sénégalais Macky Sall – cérémonie sans laquelle on n’est pas le Chef d’Etat constitutionnellement établi – Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est envolé pour Washington, aux États-Unis, où il est arrivé en pleine nuit.

C’est sa première sortie extracontinentale.

***

L’histoire (nous) apprend que c’est de Dakar, précisément de l’île de Gorée, que les esclaves noirs partaient par l’Atlantique pour l’Amérique. Des expéditions similaires s’organisaient à partir de Zanzibarpour la même destination certes, mais cette fois en passant par l’Indien et le Pacifique.

Ainsi, hasard du calendrier ou pas, l’investiture du Président Macky Sall a permis Félix Tshisekedi, Chef d’Etat libre d’un État indépendant appelé Congo, de se rendre aux USA par les airs certes (avion) pendant que ses lointains prédécesseurs, enchaînés, le faisaient par les eaux (bateau).

Cela a de significatif le fait qu’à la différence de ses ancêtres, Fatshi va en territoire connu. C’est, du reste, la raison pour laquelle il place son premier séjour américain comme Chef de l’Etat dans le cadre des affaires. «Trade, no aids», avait prévenu en 1981 Donald Reagan, inspiré lui-même par la Cnuced en 1968.

Il va sans dire qu’à l’issue de son séjour aux États-Unis, Félix Tshisekedi va bien revenir au pays avec des promesses et des engagements de la part des investisseurs américains, tout comme des officiels et des «officieux» en charge du Desk Congo.

***

Mais, tout dépendra de la capacité de réceptivité et communication des Congolais, obligés d’apprendre que les investisseurs, notamment, on les rassure. On ne les effraie pas.

Les investisseurs – nationaux comme étrangers – ont d’ailleurs en commun la même crainte : celle du bruit des bottes.

En d’autres termes, Félix Tshisekedi s’en va chercher également à l’étranger des solutions aux problèmes auxquels son pays est confronté : sécurité, investissements, emplois etc.

Il est, en effet, évident que certains problèmes ont des liens ténus avec l’extérieur composé, pour rappel, de neufs pays voisins, d’organisations sous-régionales et régionales (Sadc, Cirgl, Ceeac), d’organisation continentale (Ua), d’organisations internationales (Onu) tout comme de pays américains, européens, asiatiques et océaniens.

Par rapport aux questions congolaises, il est de notoriété publique qu’à l’instar du gouvernement américain, des thinks tanks et des multinationales d’Amérique, d’Europe, d’Asie et d’Océanie ont des clés susceptibles de contribuer à la résolution des crises.

Au lieu alors de tourner en dérision les déplacements du Président de la République à l’étranger (une dizaine en deux mois et demi), on devrait plutôt l’encourager à les entreprendre, et encore davantage puisqu’il s’agit, à proprement parler, d’une semence diplomatique censée rapporter au pays une moisson abondante. 

***

Bien entendu, Félix Tshisekedi n’y vend pas en «quémandeur». 

Dans son discours à l’occasion de l’échange des vœux avec le corps diplomatique le 15 février 2019, il a défini la diplomatie congolaise en ces termes : «Les principes de base de la diplomatie congolaise demeurent les mêmes depuis l’accession de notre pays à la souveraineté internationale en 1960. Ils résultent tant de la Charte des Nations Unies, de l’Acte Constitutif de l’Union Africaine ainsi que des pertinentes résolutions de l’ONU, dont celles touchant aux relations amicales entre États».

Après avoir cité quelques uns de ces principes (bon voisinage, vocation africaine, ouverture sur le monde sans exclusive, coopération internationale et régionale mutuellement avantageuse, règlement pacifique des conflits etc.), il va renchérir : «La diplomatie que mon Gouvernement mènera tiendra dûment compte de tous ces principes, lesquels sont fondamentaux pour notre pays ainsi que pour le peuple congolais».

Toutes les sorties du Président de la République s’inscrivent dans cette logique.

Omer Nsongo die Lema

@omernsongo

E-mail : omernsongo@gmail.com

http://www.congo30juin.comFacebook : Omer Nsongo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s