Sous le prétexte du fichier électoral et de la machine à voter : la contestation post-électorale est bien planifiée !

Les appels fréquents des Opposants en direction de la communauté internationale (en réalité des Occidentaux) pour s’immiscer dans la gestion du processus électoral traduisent la volonté d’entretenir la contestation avant, pendant et après le 23 décembre 2018… A dire vrai, l’Opposition est et reste dans son schéma de «Transition Sans Kabila». De ce fait, tout…